NOS METIERS 

Comment explorer tout le spectre de cet élément à la fois essentiel et insaisissable ?

Qu’elle soit naturelle ou artificielle, elle tient une place prépondérante dans notre existence.

Comment a-t-elle évolué au cours du temps, et comment les hommes ont-ils tenté de se l’approprier et de percer son mystère ?

Artistique ou pratique, la lumière nous comble de ses bienfaits et nous offre la vision d’une autre réalité.

Lumière et bien-être

La lumière nous accompagne depuis toujours, ne dit-on pas même depuis la nuit des temps.

Elle rythme notre métabolisme. En effet, c’est cette alternance de lumière entre le jour et la nuit qui dicte notre éveil et notre sommeil. C’est le rythme dit circadien.

Pour faire le plein d’énergie, rester zen ou s’endormir, une longue exposition, tous les jours, à la lumière du soleil, est nécessaire.

Et la lumière fût...

Le feu a été la première source de lumière que l’homme a su maîtriser.

Il y a environ 20 000 ans, on trouve les premières traces de lampes à huile.

Au Moyen-âge, elles sont progressivement remplacées par les chandelles, beaucoup moins onéreuses.

Lumière et électricité

La première lampe voit le jour en 1782. Armi Argand, peu connu et pourtant, on lui doit l’invention de la lampe à réservoir d’huile – 10 fois plus lumineuse qu’une simple bougie – elle va, avec l’aide d’Antoine Quinquet, devenir l’éclairage le plus utilisé de l’époque. Le mot « éclairage » apparaît peu après 1796.

 En 1878, Joseph Swan dépose le brevet de sa lampe à incandescence. Son foyer est d’ailleurs le premier dans le monde à être éclairé par une lampe électrique. Un an plus tard, le célèbre Thomas Edison dépose lui aussi un brevet pour sa lampe à incandescence, la première aux USA. Dans le but d’éviter un procès trop long et trop coûteux, les entreprises fusionnent en 1882 pour devenir la Edison and Swan Electric Light Company.

 

Le néon

Le tube de Moore fait son apparition aux USA en 1904. C’est un chimiste français, Georges Claude, qui ensuite invente le tube à néon en 1910. Le succès de ses lampes « Claude » est immédiat.

 

OSRAM

Entre 1910 et 1944, c’est l’explosion des inventions avec la lampe à filament de tungstène, le tube fluorescent, et la lampe à xénons ! Osram, au cœur de ces découvertes, est encore aujourd’hui réputée pour ces produits.

 

La LED

Avec le développement des technologies plus green et moins consommatrices d’énergie, c’est la LED qui devient le moteur de l’innovation. En 1962, c’est donc la naissance de la première diode électroluminescente (LED).

Adaptée à l’éclairage général, compétitive, elle offre des possibilités infinies en termes de couleurs et d’intensité.

 

Lumière dans l’art

Omniprésente dans tous les domaines, la lumière occupe une place centrale dans l’art. Quelle soit partie intégrante de l’œuvre, utilisée pour la mettre en valeur, ou œuvre elle-même, la lumière est essentielle. Les esthètes l’ont utilisée de tout temps pour souligner une courbe dans la sculpture, créer le mystère à travers à jeu d’ombre en peinture, jouer avec la perspective en design, elle souligne la force ou au contraire, timide, accentue les contrastes.

 

Extérieure, elle sublime le chef d’œuvre, se joue de la couleur ou au contraire la glorifie, ouvre la voie à d’innombrables interprétations. La découpe de la lumière et ses techniques créent la mise en scène pour que la magie opère… Célèbre ou illustre inconnu, beauté ou laideur, ombre ou lumière, l’œuvre en sera définitivement transformée. 

Enfin, la lumière est devenue art lui-même. De nombreux artistes en ont fait le pilier central de leur création. Julie Gauthron, Joseph Kosuth, Dan Flavin, ou James Turrel pour ne citer qu’eux, vont ainsi bouleverser notre perception de la réalité, par ce jeu d’ombres et lumières, altérer les formes et modifier notre vision de l’espace. Diffuse, immersive, elle va nous projeter dans un univers nouveau, et nous offrir une expérience sensorielle inédite.

 

Indispensable à la vie, créatrice d’émotions, elle nous offre un éventail de possibilités infinies.

Feerick, artisan au service de cette créativité, imagine et conçoit chaque demande avec la même passion.

Restons en contact

Adresse

124 Route de Bondy
93600 Aulnay-sous-bois

Téléphone

(+33) 1 48 68 80 00
(+33) 6 70 52 32 49

Email

contact@feerick.fr